Plan d’affectation cantonal n° 347 ■ « Château de Chillon et ses abords »

9 novembre 2016

Le site emblématique du château de Chillon, propriété de l’Etat de Vaud depuis 1803, a tour à tour été centre administratif et financier des comtes de Savoie, centre administratif puis entrepôt délaissé sous le joug bernois, entrepôt de matériel militaire et prison vaudoise. En 1887, une association est fondée dans le but de restaurer le château, qui devient monument historique en 1891 déjà. De grands travaux sont entrepris en parallèle de sa restauration entre 1850 et 1860 : déplacement de la route en amont, création de la ligne de chemin de fer, construction d’un pont pour accéder au château et premiers remblaiements du lac. Jusqu’à la création du débarcadère de la CGN en 1939, les rives du lac n’ont cessé d’être transformées aux abords du château : aménagement d’un quai arborisé, création d’une plage, édification du bazar, etc.

Aujourd’hui, le château de Chillon est le monument historique le plus visité de Suisse et ses visiteurs sont de plus en plus nombreux. Ils étaient en effet 375’500 à passer les portes du château en 2014, sans compter les nombreux promeneurs qui parcourent les rives du lac afin d’admirer le monument depuis l’extérieur.

En 2002, une fondation est créée afin de gérer le site et le monument. Suite au rapide constat d’un déficit dans l’exploitation du château (absence de cafétéria notamment), un programme est élaboré et il est décidé de localiser les fonctions contemporaines du château à l’extérieur.

Suite à une demande de la Fondation du Château de Chillon, le Conseil d’Etat autorise, en 2006, la mise sous protection du site et la réalisation d’une construction nouvelle en vue d’améliorer l’exploitation du château. Dès lors, des études paysagères et d’aménagement sont entamées, auxquelles le bureau GEA participe dès 2008. Ces études permettent d’établir le cahier des charges du futur concours d’architecture et d’architecture-paysagère, qui se tient entre 2012 et 2013. Le projet lauréat propose deux pavillons pour réaliser le programme du cahier des charges (accueil et restauration). Le bureau GEA établit ensuite le plan d’affectation cantonal (PAC) afin de garantir la faisabilité du projet lauréat.

Dès lors, le PAC vise plusieurs objectifs et principalement de :

  • préserver les caractéristiques emblématiques de l’ensemble du site,
  • valoriser ses qualités bâties, naturelles et paysagères,
  • améliorer l’exploitation du site en permettant la réalisation de deux nouvelles constructions et des aménagements nécessaires à son exploitation,
  • assurer la continuité de la promenade des rives du lac.

Le GEA a travaillé en véritable partenariat avec la Fondation du Château de Chillon, la commune de Veytaux et les nombreux Services cantonaux concernés par ce site majeur dans l’histoire vaudoise et au rayonnement international. Grâce à cette étroite collaboration, la procédure de planification a pu être réalisée en 2 ans, avec une mise en vigueur du PAC à l’été 2016.

Mandat

2014 – 2016

 

© GEA vallotton et chanard SA - Site web réalisé par Digital Burger